L'utilisation de votre 2ème pilier

Dans le cadre d’une acquisition immobilière, votre 2ème pilier (caisse de pension ou compte de libre passage) peut être utilisé afin de constituer une partie de vos fonds propres.

La nouvelle réglementation impose toutefois qu’une somme correspondant au minimum à 10% du prix d’achat proviennent d’une autre source que le 2ème pilier (par exemple du cash, votre 3ème pilier ou des travaux personnels).

Le 2ème pilier peut être utilisé de 2 manières distinctes :

Prélèvement du montant total ou partiel à titre de fonds propres

Avantages :

  • Diminution du montant de votre emprunt hypothécaire et de la charge d'intérêts qui y est liée

Inconvénients :

  • Paiement d’un impôt sur le prélèvement
  • Diminution de votre rente à la retraite
  • Diminution des prestations pour les survivants (rente pour le conjoint/orphelins, capital décès)
  • Vos avoirs du 2ème pilier ayant été retiré, ils deviennent imposables en terme de fortune

Nantissement (mise en garantie) de vos avoirs du 2ème pilier

Avantages :

  • Optimisation de la fiscalité via une dette hypothécaire plus élevée
  • Pas de réduction de la rente à la retraite
  • Pas de diminution des prestations pour les survivants
  • Pas d’impôts sur le prélèvement (l’impôt sera éventuellement payable à la retraite si le capital est retiré)
  • Vos avoirs du 2ème pilier demeurent non-imposables en terme de fortune

Inconvénients :

  • Charge hypothécaire plus élevée (mais déductible)
  • Amortissement plus élevé (afin que vous puissiez disposer de l’intégralité de votre 2ème pilier à la retraite)

Comme vous pouvez le constater, votre 2ème pilier est également un outil permettant d’optimiser la structure de votre hypothèque.

Il n’existe pas de recette unique ou universelle. L'intérêt d’un prélèvement ou d’un nantissement dépendent de plusieurs facteurs que nos conseillers en prévoyance se feront un plaisir d’explorer avec vous afin de trouver la solution la plus adaptée à votre situation personnelle.